miroir routier règlementation

Miroir routier : tout savoir sur
la réglementation française

Le miroir de rue ou miroir de trafic est un dispositif de signalisation destiné à sécuriser la circulation routière. En offrant une meilleure visibilité aux automobilistes, il permet d’éviter les accidents à l’abord d’une intersection dangereuse.

Cependant, un miroir routier réglementaire doit être installé exclusivement sur la voie publique en agglomérations. Et son implantation doit respecter les réglementations, de l’Article 14 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière pour les usagers de la route et autoroute.

Voyons plus précisément ce que dit la loi et quelles sont les caractéristiques des miroirs routiers conformes aux normes réglementaires.

la règlementation des miroirs de circulation

Les textes légaux de référence ont d’abord fait l’objet d’une publication au Journal Officiel avec l’Arrêté du 7 juin 1977 relatif à la signalisation des routes et autoroutes.

Puis, une modification a été officialisée par l’Arrêté du 23 septembre 2015. Celui-ci est relatif à la modification de la signalisation routière en vue de favoriser les mobilités actives. (Cf. la sécurisation des déplacements des cyclistes et piétons par exemple).

Ce décret interministériel sur la sécurité routière stipule donc plusieurs conditions réglementaires à respecter.

1° Le lieu d’implantation de miroirs routiers : exclusivement en agglomération (vitesse maxi 50km/h)

La plus importante règle des textes officiels : l’emploi de miroir de circulation est strictement interdit hors agglomérations.
Et, par voie de conséquence, la limitation de vitesse imposée par le code de la route, sur la route prioritaire ne peut être supérieure à 50 km/h. Ce qui correspond à la vitesse maximale dans les villes.

L’interdiction en France d’installer des miroirs de rue, en dehors d’une commune ou d’une métropole s’explique par 2 raisons majeures :

    • La plus grande vitesse de déplacement des véhicules hors zone urbaine rend difficile une bonne appréciation des risques pour s’engager sur la route en toute sécurité. Et encore plus, si le miroir donne une vision de sortie de virage par exemple, où une voiture ne serait vue qu’au dernier moment.
    • De nuit, en l’absence de lampadaires et éclairage public hors agglomération, seul le reflet des phares serait visible, ce qui peut être très trompeur pour apprécier les distances de déplacement.
Panneau routier vitesse 50 km h

2° Le type d’intersections dangereuses des voies de circulations : seulement si il existe un « STOP »

Un miroir de rue peut être présent au niveau d’un carrefour où la visibilité est réduite, uniquement dans le cas où un régime de priorité avec obligation d’arrêt existe.
C’est-à-dire, qu’un panneau de signalisation « Stop » / marquage au sol avec ligne blanche) est en place sur la rue du carrefour où la mauvaise visibilité entraîne l’utilité du miroir.

Par ailleurs, sur la route où est implanté le panneau STOP, le trafic routier « doit être essentiellement local ».

3° Les  préconisations de pose : distance d’observation et formats

Lors de la mise en place de miroirs d’agglomération aux croisements de plusieurs rues des espaces publics, le service de la voirie de votre commune, devra respecter les points suivants :

  • La distance entre la ligne d’arrêt et le miroir de sécurité placé en face, doit être inférieure à 15 mètres.
  • Sa hauteur de pose est obligatoirement à plus de 2,30 mètres.

Enfin, concernant les caractéristiques obligatoires du miroir à mettre en place, les miroirs de sécurité routière, comme ceux que nous commercialisons, doivent avoir un cadre et une forme :

  • Carré s’il s’agit d’un miroir rond : le côté du carré a une longueur égale à 1,5 x le diamètre du miroir.
  • Rectangulaire (ou carré) s’il s’agit d’un miroir rectangulaire (ou carré) : les côtés du fond avec cadre ont une longueur égale à 1,5 fois celle du miroir.
  • Ce cadre doit obligatoirement être rayé noir et blanc. Chaque bande de couleur doit mesurer 5 cm de largeur.
  • Le miroir est forcément bombé / convexe, aucun miroir plan ne peut être utilisé.

Comment choisir un miroir routier ?

Au-delà des contraintes de la réglementation, plusieurs critères de choix sont à prendre en compte.

La qualité de vision

Tous les miroirs de visibilité n’offrent pas la même qualité de réflexion d’images. Or, il s’agit bien là de la première des priorités !  Car agrandir l’image et la visibilité dans les zones dangereuses ne sert à rien,  si le reflet du miroir est de mauvaise qualité.
C’est pourquoi, nous garantissons une très bonne visibilité du trafic, grâce à une réflexion d’image nette, sans aucune déformation. Et ce, sur tous les modèles que nous fabriquons.

L’angle de vue et le nombre de directions à contrôler

Dans le cas d’un miroir de circulation, l’usager de la route doit avoir un champ de vision sur 2 directions simultanément. Ainsi le bombage de l’optique du miroir est travaillée pour une vision à 90°.
Mais certaines situations obligent à avoir le contrôle de 3 directions. Le miroir 180° ou hémisphérique n’étant pas autorisé par la réglementation, nous fabriquons un support de fixation pour 2 miroirs de route. Ainsi, l’angle de vision est de deux fois 90° pour circuler en toute sécurité.

La résistance aux chocs et aux intempéries

L’ensemble de nos miroirs de rue est conforme à la réglementation en vigueur. En revanche, comme les villes ou villages ne sont pas tous soumis aux mêmes conditions climatiques, nous les fabriquons à partir de différentes matières premières.
Ainsi nous offrons différents types de miroir incassable avec 3 niveaux de qualité / garantie fabricant et de résistance aux intempéries :

  • Nos miroirs qualité Polymir (garantie 3 ans) ou PAS (5 ans) pour les municipalités en climat tempéré ou standard ;
  • La qualité miroirs inox (garantie 10 ans) pour une implantation dans les massifs montagneux ou dans les environnements salins (villes côtières) ;
  • Nos miroirs antibuée et antigivre (garantie 6 ans) en Inox (garantie 10 ans) pour les climats très froids, enneigés et humides.

Vialux : des miroirs routiers réglementaires, adaptés à vos besoins

Miroir Industrie en tant que fabricant de miroirs convexes de sécurité, est membre du Syndicat des Equipements de la Route (S.E.R.). Cette organisation réunit 80 entreprises spécialisées dans la conception et la réalisation d’équipements de sécurité routière. C’est une véritable assurance pour nos clients d’acheter des miroirs respectant le cadre légal.

Vous pouvez donc choisir dans notre gamme de miroirs conformes , la qualité qui vous convient le mieux.
De plus, tous nos produits ont une fixation universelle qui permet de respecter les prescriptions de pose.

comment faire installer un miroir de rue ?

En milieu urbain, le miroir de sécurité doit être considéré « comme un palliatif ». Sa mise en place ne peut se réaliser que si les travaux d’aménagement de l’espace public, nécessaires à l’amélioration de la visibilité, sont impossibles.
En effet, si un réaménagement du carrefour dangereux est envisageable, il sera obligatoirement pris en charge par le gestionnaire des voiries de la Mairie.

Ainsi, seul le Maire de votre ville peut autoriser l’installation d’un miroir convexe réglementaire sur voies publiques, chaussées ou trottoirs. Celle-ci reste exceptionnelle et se fera en dernier recours. Lorsqu’aucune solution alternative pour améliorer la visibilité des conducteurs à l’intersection dangereuse n’est possible.

En conséquence, pour les particuliers dont les voies privées ou leurs sorties de garage, débouchent sur une rue en ville sans aucune visibilité sur la circulation, 2 cas sont possibles :

  • Si le miroir doit être installé sur une voie publique, pour sécuriser la sortie de voies privée ou parking. Alors, le particulier devra obligatoirement faire une demande auprès de la mairie. Et en fonction de  son utilité, elle pourra faire installer un miroir routier réglementaire.
  • Si l’implantation peut se faire à l’intérieur d’une propriété privée, alors l’installation est autorisée. Par exemple, dans le domaine privé du riverain en face de la voie de sortie de garage, mais sans dépasser sur la chaussée ou voirie.

Pour aller plus loin :

 N’hésitez pas à partager ces informations
sur la réglementation  des miroirs de signalisation

Partager sur linkedin
LinkedIn

ces infos conseils pourraient aussi vous intéresser.
ZOOM sur...

icon-horloge

devis en ligne
livraison 48H

icon-service_client

conseils et services clients
Tel : +33 (0)3 88 51 33 34

icon-flag_france

Fabrication
Française

icon-garantie

Garantie intégrale
jusqu’à 10 ans

icon-reseau

Réseau de revendeurs
France et Europe

This site is registered on wpml.org as a development site.